Accueil

Pau

Chateau De Pau - Simeon Fort-1843Son nom en béarnais est Paü, de « pal » (pieu) . Le nom vient probablement de la racine pré-indo-européenne pal / bal signifiant rocher escarpé, ce qui correspond au site de l'implantation initiale.

A l'opposé de nombre de communes béarnaises, Pau n'a qu'une origine récente (Xe ou XIe siècles) et n'était au tout début qu'un poste de gué sur le gave, permettant notamment aux bergers ossalois en transhumance de gagner leurs terres des landes du Pont-Long. 


Château de Pau -  GNU Free Documentation LicenseA proximité du gave, le plateau boisé du Hédas, gîte de prédilection des bêtes sauvages, devient le terrain de chasse privilégié des Vicomtes de Béarn. Ils y font construire un rendez-vous de chasse, autour duquel se forme un petit village. En effet le site est à égale distance de Lescar - siège des évêques - et de Morlaàs, capitale de ces mêmes vicomtes. Le nom de la ville apparaît au XIIe siècle. En 1188, Gaston IV de Béarn y réunit sa cour majour, ancêtre du conseil souverain.

C'est au XIIIème siècle que Gaston Fébus fait ajouter un donjon en briques, une enceinte fortifiée extérieure avec une tour de la Monnaie. Il fait construire le château avec son enceinte, à l'intérieur de laquelle se développa l'agglomération. Ce grand prince lettré et fin politique, qui parvient à rester à l'écart du conflit qui oppose le roi d'Angleterre au roi de France ( guerre de 100 ans) a pour dessein de bâtir un état Pyrénéen reliant ses domaines allant du Vicomté de Béarn au Comté de Foix. Cette politique le conduit à protéger ses terres de ses ennemis. Il fait construire un remarquable dispositif défensif. Pau en fait partie. La petite place forte construite en pierre, entre temps, devient une forteresse avec un donjon de brique, image de marque des constructions de Fébus.

Pau devint en 1464, la 4° capitale du Béarn, après Lescar, Morlaàs et Orthez. La forteresse devient demeure princière, elle devient le siège d'une sénéchaussée. Au XVIe siècle, la capitale du royaume de Navarre et obtient le droit de battre monnaie.

Henri IV -  GNU Free Documentation LicenseLa Ville continue son essor avec la reine Jeanne d'Albret, qui s'y réfugie lors des guerres de religion, lors de son combat pour convertir son royaume au protestantisme. Son fils Henri III de Navarre, devenu Henri IV roi de France lui accorde le titre de Ville. Le fils de ce dernier, Louis XIII,  en fait le siège d'un parlement de justice respectueux des lois béarnaises. Celui-ci rattache le Béarn au Royaume de France en 1620.

En juillet 1808, au retour de l'installation de son frère Joseph sur le trône d'Espagne, Napoléon s'arrête à Pau. L'Empereur remodèle la Ville : il en apprécie le site exceptionnel et la transforme, l'aère et en fait pour la 1ère fois une ville ouverte sur les Pyrénées, en créant notamment une voie Paris, Pau, Madrid par Saragosse.

La Ville voit naître le 26 janvier 1763 Jean-Baptiste Jules Bernadotte, qui, engagé à l'âge de 14 ans comme simple soldat, modeste sous-officier français en 1790, devient en 1818 de roi de Suède et de Norvège (sous les noms respectifs de Charles XIV Jean (Karl XIV Johan) et Charles III Jean (Carl III Johan)) : après avoir été tour à tour, sous le Consulat et le Premier Empire, ambassadeur, ministre, général puis l'un des plus jeunes maréchaux de l'empereur Napoléon, il est choisi en 1810 comme fils adoptif du roi de Suède Charles XIII.

Le duc de Wellington, futur vainqueur de Napoléon, s'y arrête avec son armée : Les Britanniques découvrent Pau. La ville connait un long déclin mais la bourgeoisie anglaise, russe et brésilienne, attirée par le site et le climat, en font une station à la mode au XIX°. En effet, sa situation topographique, au pied des Pyrénées, confère à la ville un micro-climat envié, caractérisé par un long « été indien » et un hiver doux. Sa localisation lui confère également un panorama exceptionnel sur la chaîne des Pyrénées. Ce panorama unique fera dire à Lamartine à propos de Pau : "Pau est la plus belle vue de terre du monde comme Naples est la plus belle vue de mer". Après la Monarchie de juillet, entre 1830 et 1914, Pau devient une des stations climatiques et sportives les plus réputées d'Europe occidentale. Les Anglais s'y installent et profitent du premier golf du continent, de la chasse au renard (Pau fox hunt) et des courses tenues sur l'hippodrome du Pont-Long. Le boulevard des Pyrénées, le somptueux palais d'hiver — doté d'un palmarium — et des hôtels de classe internationale — le Gassion et le France — offrent un cadre luxueux et majestueux aux concerts et réceptions qui s'y déroulent. Les premiers vols en ballon ont lieu à Pau en 1844 et les premiers vols en avion, à partir de 1909, année au cours de laquelle les frères Wright y ouvrent la première école d'aviation au monde. Pau accueille les seuls sept constructeurs mondiaux d'avions jusqu'en 1914 et devient la capitale mondiale de l'aviation. L'école militaire d'aviation, qui formera les as de la Première Guerre mondiale , puis l'école de chasse de France, s'y installent.

 

Lieux d'un évènement au moins de la vie de  :





Sources :

- Wikipédia
- Ville de Pau 
- Pau En Ligne

 

Derniers articles

Articles les plus lus

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter