Accueil

Baigts de Béarn

Eglise St Barthélémy

Placé dans la vallée du gave de Pau, sur la rive droite : le mot " baig "(prononcer batche) signifirait "vallée".
Le village fut nommé Baigs au XIIIème siècle lors de la constitution des fors de Béarn, puis Baigx en 1318, Bags en 1343, Bachs en 1505, Batz en 1540, Vagtz en 1548 Baitz en 1582 puis enfin Baigts au XVIIème siècle sur la carte de Cassini.

Le village est placé sur une terrasse alluviale élevée sur les bords du gave de Pau. Cité dès 1105, après une occupation préhistorique possible, le lieu est entouré d'eau et marécageux en raison du gave et de ses affluents (arriou de Bardy, ruisseaux de Montlong et de Lataillade, ruisseau de Peyre).
Baigts est stratégiquement situé sur le carrefour entre la voie romaine impériale qui longe le sud de la France d'est en ouest, et le cami salié ("Chemin du sel") entre Salies de Béarn et Bergerac.

Détaché du vicomté de Dax au XIIème siècle, le village comptait déjà 59 feux en 1385, lors du dénombrement de Gaston Fébus.

On trouve 3 châteaux à Baigts: les Châteaux de Bellevue, Touriangle et Cassou.

Le village doit se fortifier lorsqu'éclate la guerre entre la France et la Navarre au début du XVIème siècle. Il est le théâtre de violents affrontements pendant les guerres de religion en 1569. N'échappant pas aux superstitions, les batchois mettaient les sorcières en fuite avec du houx bénit lors des Rameaux.
C'est également à Baigts que fut perdue la bataille du 27 février 1814 opposant les troupes napoléoniennes aux troupes anglaises de Wellington.

 

Lieux d'un évènement au moins de la vie de  :

 

Sources :
- "Le Guide du Béarn" de Louis Laborde-Balen ed La Manufacture
-  lebearn.net
 

Derniers articles

Articles les plus lus

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter