Accueil

Mariage de Jean Castéra et Marie Bergeras

Couple de huguenots béarnais de la fin du XVIIIème siècle, Jean Castéra et Marie Bergeras  se marient en janvier 1780. Refusant de se conformer au mariage catholique, seul légal à cette date, ils procèdent tout d'abord à un contrat de mariage en bonne et due forme, puis à la célébration de leur union par un pasteur protestant lors d'une Assemblée au désert

Sous la pression de personnages (dont Anne Robert Jacques Turgot, baron de Laune) ayant pour but de faire reconnaître la réalité civile des huguenots, le Roi Louis XVI fait adopter l'Edit de Tolérance le 19 novembre 1787 - édit sur l'état civil des non-catholiques - dont l'emploi du nom est impropre car il ne reconnaît ni la liberté de conscience, ni celle du culte. Les prêtres sont priés d'enregistrer sur leurs livres les naissances, mariages et décès des personnes de confessions protestantes, juives et athées. Le Parlement rechigne à enregistrer l'édit royal et l'assemblée du clergé réprimande de façon solennelle le roi, le prie d'annuler son édit.

Jean Castéra et Marie Bergeras profitent de l'application de l'Edit de 1787 pour faire reconnaitre le 21 juin 1788 leur union ainsi que la naissance de leurs enfants vivants considérés jusque là comme illégitimes, et donc ne pouvant en aucun cas succéder à leurs parents.

Contrat de Mariage
 
Le dit jour huit janvier mil sept cent quatre vint a moy Caupène notaire ay retenu un contrat de mariage de Jean Castéra cadet habitant à Villefranque du hameaux de Salies et Marie Bergeras seconde cadette habitante aux hameaux de Lahonta qui a été transcrit par erreur sur le registre de l'année dernière que moy notaire raporte pour observation l'ordre sur le présent par duplicata et qui est de la teneur suivante
 
Devant le Notaire Royal de Sallies et témoins bas nommés Mariage a été convenu et accordé sous le Bonplaisir de Dieu entre les parties suivantes scavoir et que jean castera cadet habitant à Villefranque des hameaux dudit Sallies assîsté de jean Castéra son frère ainé habitant à Cazenave de mur,Pierre Coussirat fils ainé de Sallies son beau-frère s'est promis pour mary et futur époux a Marie Bergeras seconde cadette aussy journalière habitante aux hameaux de Lahonta absente mais pour elle Isàacq Bergeras habitant aux dits hameaux de Lahonta son père contractant et même agissant pour Jeanne Bertrand sa femme assisté de Pierre Bareille son gendre lequel de Bergeras a de sa part promis de donner audit Castéra cadet ladite marie sa seconde fille pour femme et future epouse de sorte que ces derniers demurent pour fiancés quoy faisant les dits fiancés se fairont impartir la Bénédîction nuptialle incessament en faveur duquel mariage et pour le suport et aide d'Icelluy le dit Castéra cadet se constitue la somme de trois cennt livres quil a dit avoir en son pouvoir pour lavoir gagnée par son travail et industrie et dont il se reserve la disposition enfans ou non et le dit Isàacq Bergeras tant pour lui que pour ladite Jeanne Bertrand sa femme constitue à ladite marie Bergeras sa seconde fille et fiancée pour ses droits de légitime paternels et maternels une dot de cent cinquante livres en argent, et en outre un lit complet sauf le matelas six linceuls de lin et autant de toupe, une dousaine de servietes de lin et pareil nombre de toupe,une nape de lin,trois tableaux de lin,et trois essuyemains de toupe, un cabinet simple à deux portes et un tiroir et Ihabit nuptial de ladite fiancée suivant son état lesquels meuples et llnges evalués quatre vingt livres et seront néanmoins delivrables en especes au fiancé la veille de ces noces et quand aux cent cinquante livres de la constitution pécuniaire cy-dessus ledit de Bergeras tant pour luy que pour ladite de Bertrand sa femme soblige de la payer aux fiancés pendant quatre ans avec linteret au denier vingt puis ce jour, suivant lordonnance etlors du payement ils seront tenus de la colloquer en main ou piece solvable pour en cas de décés de la fiancée sans postérité légitime ou icelle venant à manquer etre rendue et restituée aux constituteurs ou leurs représentants suivant la coutume de bearn sçavoir la dite somme pécuniaire en entier tout comme le lit meubles et linges en letat quils se trouveront à louverrture du retour et nonobstant levaluation dont il a été parlé, du reste les fiancés demurent associés aux acquets quils fairont pendant leur mariage et pour un droit égal à leffet de disposer chacun de sa portion ainsi quils verront bon etre ajoutant les parties quelles se proposent de faire solemniser le dit mariage demain, et le dit Castéra fiancé en son particulier qu'un moment avant le present acte il reconnoit avoir reçu audit bergeras et sa femme le lit et autres mubles et linges détaillés cy dessus et en espèce quoy faisant il en demurent acquittés et déchargés et pour lexecution des dits conventions matrimoniales les constituants chacun pour ce qui les regarde, ont fait les obligations, soumissions, constltutions et renonciations, au cas requis et nécessaires ainsy tant promis et juré fait à Sallies et avant midy le huit janvier mil sept cent quatre vingt, presents et témoins Mr Pierre Coussirat dit Lannes David pouyés petit-fils cordonnier,habitant de la dite ville et moy Daniel Caupène Notaire Royal sus de qui est avec les parties présentes assistants et témoins signés

                            Castera cadet             Castera                  Bergeras                 Bareille  

                      Pierre Coussirat                         Pierre Coussirat Lannes             Caupène

                                 Pouyes

 

 Extrait des registres paroissiaux de 
Salies de Béarn
( voir l'acte
Extrait des registres aux Désert des environs de
Salies de Béarn - Orthez - Bellocq ...

Declaraon
Du mariage
de Jean Castera
cadet
      Et
Marie Bergeras
contenant celle
de leurs enfans 

Delivre une
Expedon aud
castera

 Le vingt un Juin mil sept cens quatre
vingt huit en la ville de Sallies Pardevant
nous Pre de Camgran Lagarde maire et 
dans notre logis se sont presentes jean
castera cadet et marie Bergeras Cadette 
 native de Lahontan lun et lautre majeurs
et habitans aux hameaux de la presente
ville, lesquels en presence des temoins
bas nommés dans lobjet de profiter de La
Grâce accordée par le Roy pas son Edit
concernant ceux qui ne font pas profession
de la Religion catholique , donné au mois
de nobre 1787 et Registre les 12e et 13e
mois Der; Declarent 1° Que le
huit janvier 1780 : Ils sunirent en
mariage 2° Que de leur union conjuguale
Il a été procréé cinq enfans, le per nommé
jean naquit le vingt deux sepbre 1780. Le
second nommé Isaàc naquit le per sembre 1782
le troisième, qui est une fille, nommée marthe
naquit le per mars 1784. Le Quatrième qui
est aussy une fille, nommée Rachel, naquit
le huit may 1786 ; et le dernier nommé Pierre
naquit le trente sepbre 1787 chacun desquels
a receu le Bapteme. 3° Quils  recürent
la promesse de vivre dans ledt etat de mariage
dune maniere indissoluble. presens et
temoins  , Pre Dulleu Maison, Jean
Lembesat pere, Pre Bareille, et jean saphores 
les trois de la presente ville ausy habitans
qui ont signé avec led castera, nous
maire et le Se Laborde Nore Per camgran
fait lad Bergeras pour ne scavoir ecrire a
laquelle a Declare de ce faire Inerpellée par
nous. Dequoy nous maire avons Retenu
le present acte.

                                     Bareille
 Castera     Dulleu              Saffores

  Lembezat

          Camgran Lagarde          Labordes       
                    Maire

 9e Janvier
1780
Mariage
de Jean Castera

 L'an mille sept cent quatre vingt et
le neuvième Janvier, nous sousigné ministre
du St Evangile avons après la publication des
Bans Benÿ le mariage de Jean Castéra fils
Légitime de feu Jean Castéra et de marie
Palette du lieu de mur diocèse d'oloron avec
marie Bergeras fille légitime d' ysaac Bergeras
Et de Jeanne Bertrand du hameaux de
Lahontaa dans une assemblée publique desquels
ont signé avec les parents Sr Bernet,
Coussirat et Betat

                                Castera
         S Coussirat               Bernet       Bergeras
   Betat                                         Borterne       JPasteur             

Powered by Zoomify
Powered by Zoomify

 Déclaration de mariage par Jean Castera et Marie Bergeras

Derniers articles

Articles les plus lus

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter